Etablissements pour phobie scolaire : un soutien adapté aux besoins des élèves

La phobie scolaire est une problématique de plus en plus répandue chez les enfants et adolescents. Face à cette situation, il existe aujourd’hui des établissements spécialement conçus pour aider ces jeunes à surmonter leurs peurs et à retrouver un parcours scolaire ordinaire. La phobie scolaire touche environ 4 % à 10 % des jeunes, en particulier les adolescents. Elle se manifeste par des symptômes comme des maux de tête, de ventre, mais également avec des alertes plus violentes, comme des crises d’angoisse avant l’école.

Actuellement, en France, très peu de structures spécialisées et de solutions existent mais nous allons faire un focus sur celles-ci et sur leurs formules d’accompagnement.

Comprendre la phobie scolaire

Avant de détailler ce que proposent les écoles s’occupant d’élèves souffrants de phobie scolaire, il convient de mieux comprendre ce trouble. La phobie scolaire se manifeste généralement par une anxiété extrême entrainant l’enfant ou l’adolescent à refuser d’aller à l’école de manière récurrente. Elle peut survenir pour diverses raisons telles que :

  • La violence verbale ou physique au sein de l’établissement,
  • Les problèmes relationnels avec les enseignants ou les autres élèves,
  • Des difficultés scolaires non prises en charge,
  • Une hypersensibilité psychologique ou émotionnelle.

Les élèves touchés par la phobie scolaire ne supportent plus de se rendre à l’école, au collège ou au lycée. Ils développent un rejet pour le monde scolaire, pour la discipline et l’apprentissage. Attention à ne pas confondre la phobie scolaire avec le décrochage scolaire. Le premier est le résultat d’un mal chez l’enfant ou l’adolescent alors que le second est l’aboutissement d’un choix (conscient ou non).

Trouver un établissement proche de chez soi

En France, il existe peu d’établissements spécialisés dans la phobie scolaire. Les alternatives possibles sont, malheureusement, souvent bien trop cher (jusque 15.000 euros par ans). Parmi celles-ci, on retrouve les écoles de la deuxième chance, les microlycées, ou les écoles Montessori.

Malgré le peu de formules, il est important de tout mettre en place pour permettre à votre enfant de sortir de sa phobie scolaire, souvent accompagnée d’une phobie sociale. La prise en charge rapide permet bien souvent d’endiguer la phobie et de « sauver » l’année scolaire en diminuer un maximum la période de déscolarisation.

Les organisme pour continuer l’école à distance

Ces options visent à offrir une flexibilité dans l’éducation, permettant aux étudiants de continuer leurs études dans un environnement adapté à leurs besoins, tout en maintenant un lien social et éducatif essentiel à leur équilibre :

  • L’Ahpade (Accompagnement Pédagogique À Domicile), supervisé par l’inspecteur d’académie de chaque département, permet aux enseignants de venir donner des cours à domicile quelques heures par semaine. Cela aide à garder un lien avec l’école et à poursuivre l’éducation à un rythme adapté.
  • Les Cours du CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) peuvent, en cas de phobie scolaire (un pédopsychiatre peut recommander un accès gratuit au CNED), offrir des cours allant de la maternelle au master.
  • La FIED (Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance) propose une liste de formations à distance offertes par des universités membres.
  • Le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) offre un large éventail de formations accessibles entièrement à distance.
  • Le CNED partagé dans le cadre de la PAI (Projet d’Accueil Individualisé) permet une inscription simultanée au CNED et dans une école, offrant la possibilité de suivre certains cours en présentiel et d’accéder aux infrastructures scolaires comme la bibliothèque.
  • La Visio-conférence avec l’évolution technologique, de nombreuses écoles et universités sont équipées pour permettre aux élèves de suivre les cours à distance.

Intégrer une clinique soins études

La Fondation Santé des Étudiants de France (FSEF) repose sur un partenariat solide et historique avec les ministères responsables de l’éducation nationale, de la jeunesse et de l’enseignement supérieur. Ce partenariat crucial facilite l’intégration d’annexes de lycées et collèges publics au sein des cliniques, offrant ainsi des possibilités de scolarisation aux patients hospitalisés. Cette collaboration engendre une synergie et une confiance réciproque entre les professionnels de la santé et de l’éducation, assurant une prise en charge complète et efficace des patients.

Chaque année, elle reçoit plus de 10 000 patients et usagers, âgés de 12 à 25 ans, répartis dans ses 26 établissements. On retrouve notamment des cliniques et des structures médico-sociales, situés à travers toute la France. Elles permettent aux patients de bénéficier d’un emploi du temps aménagé, d’une pédagogie adaptée, de cours adapté à leur niveau scolaire, d’ateliers de danse, de chant, de relaxation avec des ergothérapeutes et bien sûr d’un accompagnement thérapeuthique.

Voici ou elles sont situées :

Emplacement des cliniques à but non lucratif, une prise en charge en psychiatrie ou en soins de suite et de réadaptation (MPR – Médecine Physique et de réadaptation et médecine de l’adolescent

 Cliniques FSEF
 Résidences étudiantes adaptées
 Relais étudiants collégiens lycéens – BAPU

Contactez directement les cliniques pour recevoir le dossier d’admission.

L’association Phobie Scolaire

En tant que parents d’un enfant souffrant de phobie scolaire, l’Association Phobie Scolaire peut vous apporter un soutien essentiel. Fondée par des parents confrontés à cette situation, elle offre des informations pratiques et un espace de partage d’expériences. Grâce à cet espace, il devient plus facile de communiquer entre les familles, les écoles et les professionnels de santé. En rejoignant cette communauté, vous bénéficiez d’un réseau de soutien pour vous et votre enfant, tout en contribuant à une meilleure compréhension et prise en charge de la phobie scolaire.

Propositions des établissements pour phobie scolaire

Afin d’aider les élèves souffrant de phobie scolaire à reprendre un cursus classique, plusieurs structures proposent un accompagnement spécifique et adapté à leurs besoins. Ces établissements sont conçus pour :

  • Assurer une prise en charge psychologique
  • Offrir un environnement scolaire sécurisant et rassurant
  • Mettre en place des méthodes pédagogiques alternatives
  • Favoriser l’inclusion sociale

Prise en charge psychologique

Dans les établissements spécialisés, l’équipe pédagogique travaille en étroite collaboration avec des professionnels de la santé tels que des psychologues ou psychothérapeutes. Le but est de prendre en charge les problématiques liées à la phobie scolaire tout en amenant le jeune à comprendre les mécanismes qui sont à l’origine de ses difficultés scolaires.

L’accompagnement psychologique est personnalisé, car la phobie scolaire, comme toutes les maladies mentales, se traite au cas par cas. Il est important pour les médecins de comprendre les particularités de chaque élève, l’état de son anxiété et les raisons qui ont conduit à la phobie scolaire pour le traiter de la manière la plus optimale.

Environnement scolaire sécurisant

L’un des aspects clés mis en avant par ces écoles est la création d’une ambiance bienveillante et respectueuse. L’une des cause les plus courante de la phobie scolaire étant l’insécurité ressentie par l’élève, ces établissements ont été pensé réunir élèves et équipe éducative autour d’un sentiment de sérénité. Tout est mis en œuvre pour éviter toute source d’anxiété ou de stress supplémentaires :

  • Effectifs réduits dans les classes,
  • Espaces adaptés pour se ressourcer ou se mettre à l’écart,
  • Communautés de pairs pour favoriser la solidarité et le soutien mutuel.

Méthodes pédagogiques alternatives

Puisqu’un élève souffrant de phobie scolaire peut rencontrer des difficultés d’apprentissage, les établissements spécialisés proposent également des méthodes pédagogiques adaptées à leurs besoins spécifiques. Grâce à ces techniques, les élèves réapprennent à travailler, étudier et apprendre de manières ludiques et personnalisés. Parmi les méthodes utilisées, on retrouve :

  • Le travail par petits groupes pour un suivi personnalisé;
  • L’apprentissage basé sur le jeu et la créativité pour faciliter la mémorisation et l’ancrage des connaissances;
  • Le développement des compétences socio-relationnelles grâce au travail en groupe et aux projets collaboratifs.

Favoriser l’inclusion sociale

Les établissements pour phobie scolaire ont bien entendu comme objectif ultime de permettre à chaque élève de réintégrer une scolarité classique et, surtout, de s’y épanouir. Pour cela, ils mettent l’accent sur la valorisation des compétences de chacun ainsi que sur la coopération entre les élèves :

  • Variété des activités participatives pour renforcer l’estime de soi,
  • Sorties culturelles pour développer l’ouverture d’esprit et la curiosité,
  • Réalisation de projets multimédias pour partager leurs réalisations avec une communauté en ligne.
aide a domicile pour la phobie scolaire

Quelques formules proposées par les établissements pour phobie scolaire

Différentes structures d’accueil existent afin de s’adapter au niveau et aux aspirations des élèves.

  • Etablissements spécialisés à temps plein : ils accueillent les jeunes qui présentent une phobie scolaire importante et qui nécessitent un suivi quotidien sur un environnement sécurisé. Un grand nombre d’activités sont conduites en groupe pour favoriser la coopération entre élèves ainsi que leur développement socio-relationnel.
  • Dispositifs d’accueil temporaires : Ils accompagnent les élèves dans une phase de transition entre une scolarité classique vers l’intégration totale ou en demi-journée, selon le niveau où se trouve le jeune et où il souhaite aller ensuite.
  • Soutien scolaire à domicile : Cette formule est proposée par certaines institutions pour aider les élèves à retrouver le chemin de l’école progressive avec la présence d’un enseignant chez eux. Cela permet à l’enfant de suivre un programme pédagogique adapté et personnalisé tout en bénéficiant du confort de son cocon familier.

En conclusion :

Les établissements pour phobie scolaire jouent un rôle clé dans la prise en charge des enfants et adolescents confrontés à ce problème. Grâce à leur approche globale, comprenant le soutien psychologique, les méthodes pédagogiques adaptées et la valorisation de l’estime de soi, ils offrent une solution efficace et adaptée pour permettre à chaque élève de retrouver le plaisir d’apprendre.

Depuis quelques années, la phobie et le harcèlement scolaire sont prises plus au sérieux par les instances gouvernementales et scolaires. Les établissements spécialisés en sont une preuve. Aujourd’hui, il est crucial de s’informer, de se former et de lutter pour faire baisser le nombre d’élèves atteints de phobie scolaire.

Sources et références :

Laisser un commentaire