Les fruits interdits pendant grossesse

by lalancuras
0 comment
liste fruits interdits grossesse

La bosse du bébé grandit de jour en jour, l’attente est grande et fait que l’imagination dessine le visage du futur bébé : la grossesse est une période merveilleuse qui mérite d’être vécue au mieux, également en ce qui concerne l’alimentation. C’est précisément pour cette raison qu’il sera bon – et approprié – de se concentrer sur les types de fruits recommandés pour les futures mères, qui sont ceux qui permettent de profiter du bien-être, également pour assurer la santé du bébé.

Il est clair que les femmes enceintes doivent suivre des règles alimentaires précises et le fait de s’asseoir à table impose d’une part, peut-être, un certain renoncement mais, d’autre part, renforce et favorise la certitude d’être bien et de faire en sorte que le futur bébé se sente bien. Il sera donc nécessaire de connaître tous les secrets des plats proposés sur la table, y compris ceux qui sont colorés et à base de fruits et légumes.

Fruits pendant la grossesse : pourquoi en manger en quantité suffisante

Chaque femme enceinte peut se ressourcer en mangeant des fruits frais comme en-cas “coupe-faim”. En plus de garantir à l’organisme l’absorption des sels minéraux et des vitamines, les fruits doivent être consommés de manière équilibrée, sans excès, car il s’agit d’un aliment qui, bien que sain, est riche en fructose et que l’organisme absorbe très rapidement.

Les spécialistes recommandent la consommation d’un fruit en milieu de matinée et d’un autre pour le goûter de l’après-midi : il est suggéré d’utiliser des fruits pas trop sucrés, donc :

  • des pommes,
  • des poires,
  • des abricots,
  • des mangues
  • et même des avocats ;

À éviter les fruits riches en sucre comme :

  • les figues
  • ou les raisins.

Par conséquent, afin d’être sûr de contribuer à un état de santé optimal du fœtus, il serait souhaitable de consommer tous ces fruits avec peu de calories et peu de sucres.

Comment laver les fruits pour la grossesse ?

Cela dit, la règle d’or à suivre sans “si” ni “mais” et valable tant pour les légumes que pour les fruits, est d’avoir la prévoyance de laver les aliments de la meilleure façon possible, d’éliminer complètement toute impureté, bactérie ou saleté. Mais comment laver au mieux les fruits et légumes ?

Il est certain que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits spéciaux ou commerciaux : en fait, il est bon d’éviter les détergents spéciaux qui, trop souvent, sont considérés comme agressifs et contiennent des substances qui ne conviennent pas aux femmes enceintes et dont l’action, entre autres, entraînerait des risques supplémentaires pour les futures mères et le bébé qu’elles portent, voir le site https://www.cancerpainresearchconsortium.org/ pour en savoir plus à ce sujet. Il est donc essentiel de consommer des fruits bien nettoyés : il suffit de faire tremper les aliments dans beaucoup d’eau et d’ajouter un peu de bicarbonate, de laisser agir la solution pendant quelques minutes et de rincer. Dans le cas où les fruits et légumes sont particulièrement sales, il sera bon de les traiter individuellement à l’aide d’une brosse spéciale et de frotter les parties les plus difficiles. C’est un remède naturel rapide et particulièrement économique qui contribue à la prévention des maladies des femmes enceintes. Veillez à retirer toutes les parties abîmées des fruits et légumes qui seront consommés crus.

Nutriments des fruits pour les femmes enceintes

Manger des fruits pendant la grossesse signifie permettre à l’organisme de bénéficier de substances essentielles pour la santé, dont, par exemple, la vitamine C, qui est cruciale pour le développement des os, l’acide folique, qui agit sur la prévention des malformations du tube neural, le bêta-carotène, qui est essentiel pour le développement des tissus de l’enfant et, entre autres, le potassium, qui contribue à la régulation de la pression artérielle. En outre, les fruits sont une source naturelle importante de fibres et, à ce titre, contribuent à assurer le fonctionnement régulier de l’intestin.

En effet, il existe des médecins spécialistes qui conseillent aux femmes enceintes de manger des fruits en petites portions cinq fois par jour, une suggestion qui s’enrichit de celle d’une alimentation équilibrée basée également sur la variété de couleurs des fruits.

Fruits : lesquels consommer pendant la grossesse ?

Il est évident que la consommation de fruits pendant la grossesse devient une bonne habitude mais – plus précisément – quels sont les types de fruits interdits pendant la grossesse et les plus appropriés pour que le bébé grandisse bien et jouisse d’une bonne santé ainsi que sa mère ? Découvrons-le ensemble !

Fruits recommandés pendant la grossesse

Baies sauvages : les baies rouges sont des ingrédients fondamentaux dans le régime alimentaire de toute femme qui se prépare à une grossesse, car elles ont un goût agréable et sont pauvres en calories et sont des contenants de fibres, de vitamines, d’acide folique et de potassium. Parmi les propriétés des baies sauvages figure celle de déterminer certains avantages pour l’intestin.
Mangue : exotique, fraîche et peu calorique, la mangue est un fruit non seulement savoureux mais excellent car il est riche en vitamines et en potassium. La consommation de mangues pendant la grossesse est essentielle à la fois pour réguler la pression sanguine et pour renforcer le système immunitaire, prévenir toute maladie qui pourrait affecter les yeux et assurer le développement régulier des cellules nerveuses.
Avocat : Ami des femmes enceintes, l’avocat ne devrait jamais manquer dans l’alimentation des femmes enceintes. En fait, c’est un concentré de bonne énergie grâce à la présence de vitamines, de potassium et d’acide folique. Excellent remède naturel contre les traditionnelles et fréquentes nausées, l’avocat est cependant également riche en calories. Ainsi, bien qu’il fasse un clin d’œil aux femmes enceintes, il est bon de ne pas en consommer trop.
Pêches et abricots : outre les mangues, ces fruits se caractérisent par leur chair jaune, un élément qui représente certaines propriétés bénéfiques telles que la présence de nombreuses vitamines, ainsi que le renforcement du système immunitaire.

La consommation de fruits, clairement dans les quantités recommandées par le médecin après évaluation de l’état du patient, doit être quotidienne et régulière, car elle permet également de lutter contre la fatigue et la sensation de faiblesse typiques de la grossesse, grâce à l’énergie fournie par les vitamines.

Ces types de fruits ne sont que quelques exemples d’ingrédients à inclure dans un régime alimentaire pendant la grossesse. Il est également vrai que, d’autre part, il existe d’autres aliments qui sont utiles – s’ils sont consommés régulièrement et constamment – pour garantir un état de santé parfait à la mère et à l’enfant. Cependant, il ne fait aucun doute que ceux qui sont indiqués sont des types de fruits grâce auxquels les bénéfices déterminés par leurs diverses propriétés peuvent être optimisés.

Il ne faut cependant pas oublier qu’il ne s’agit là que de conseils utiles qui peuvent être appliqués à des situations générales, mais il est bon que chaque femme qui vit une grossesse (surtout si c’est la première) consulte toujours son médecin qui, en effectuant un examen préventif (ainsi que des contrôles périodiques) est le seul à connaître l’histoire et la situation personnelle spécifiques de chaque mère.

Related Posts

Leave a Comment